Actualites

Participation de la COMHAFAT à l'atelier :
En réponse à l’invitation de l’International Institute for Sustainable Development (IISD), Monsieur Mohamed Sadiki, a représenté la COMHAFAT aux travaux de l’atelier organisé à Dakar, du 14 au 15 Mai 2019, sous le thème : Négociations de l’OMC  sur les subventions à la pêche : Implications pour l’Afrique de l’Ouest ».
Cet atelier est organisé par l’IISD en partenariat avec le Ministère du Commerce, et des PME du Sénégal, The Pew Charitable Trusts, le Centre pour le commerce, l’intégration et le développement (Enda CACID) et le Réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’Ouest (REPAO).

1-Contexte de l’atelier :
Le  25 septembre 2015, les Etats Membres de l’Organisation des Nations Unies ont adopté un Programme constitué de 17 objectifs de développement durable à l’horizon 2030, dont:
L’ODD 14: Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.
La cible 14.6   de l’ODD 14 aborde la question des subventions a la pêche, et stipule que:
« D’ici à 2020, interdire les subventions à la pêche qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche, supprimer celles qui favorisent la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et s’abstenir d’en accorder de nouvelles, sachant que l’octroi d’un traitement spécial et différencié efficace et approprié aux pays en développement et aux pays les moins avancés doit faire partie intégrante des négociations sur les subventions à la pêche menées dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce, »
2-OBJECTIF DE L’ATELIER :
 L’objectif principal de l’atelier est de soutenir les membres de l’OMC de la région dans leurs efforts visant à négocier avec succès de nouvelles disciplines relatives aux subventions à la pêche à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). L'atelier a réuni des représentants des pays côtiers de la région, ainsi que quelques représentants du secteur de la pêche et de la société civile, afin de discuter de manière approfondie des négociations de l'OMC sur les subventions à la pêche et des enjeux qu’elles représentent pour la région. L’atelier vise notamment à aider les pays côtiers ouest-africains à répondre, soutenus par les experts présents, aux trois questions fondamentales suivantes:

  • Quelle est la situation générale des pêcheries maritimes et des politiques de subvention dans le monde, et en particulier en Afrique de l'Ouest ?
  • Quel impact les règles de l'OMC sur les subventions à la pêche pourraient-elles avoir sur les politiques de subventions et la pêche en Afrique de l'Ouest, et quelles sont les implications potentielles pour la région et ses divers acteurs ?
  • Comment un accord peut-il être conçu de manière à refléter les intérêts des pays d'Afrique de l'Ouest et favoriser le développement durable dans la région?

3-La séance d’ouverture a été présidée par Madame Aminita Assome Diatta, Ministre du commerce et des PME, du Sénégal.

4-PARTICIPANTS :

En plus des organisateurs et partenaires cités plus haut, ont pris part aux travaux de l’atelier :

- les délégués des Etats de l’Afrique de l’Ouest dans les négociations à l’OMC:

CaboVerde, Côted’ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mauritanie, Sierra Léone, et Sénégal.

-Les experts de la pêche, relevant du Bureau régional de la FAO pour l’Afrique, la COMHAFAT, SCRP, Mission permanente de la République du Sénégal auprès de l'Office des NU, Mission permanente de la République de Sierra Leone auprès de l'Office des NU et des autres organisations internationales, le Centre de Recherches Océanologiques Abidjan (CRO), L’Institut pour les océans et la pêche Université de Colombie britannique, le réseau des femmes de la pêche artisanale du Sénégal.



       Documents à télécharger
RAPPORT DE MISSION


Album photo

  • 4

  • 3

  • 2

  • 1